Vue du Nord

Ce que l’on a coutume d’appeler le grand saint Barthélémy, dans le nord de Marseille, n’a rien à voir avec une quelconque célébration par ce territoire populaire de la République d’un quelconque Barthélémy… Fut-il saint.

Il s’agit d’un quartier regroupant de nombreuses cités HLM, des immeubles en co-propriétés et des bastides.

De la cité des Iris à celle de Font Vert, les centimètres carrés sans travaux se comptent sur les doigts… du pouce. Entre les rénovations, les démolitions, les réhabilitations et la mise en œuvre de la L2 – ce chemin de traverse qui doit, selon ses promoteurs, désenclaver le quartier – les habitants ont de quoi s’emplir les poumons pour les 25 prochaines années de cet air pur et frais qui virevolte avec tant de poésie dans le coucher de soleil qui rebondit sur la mer lointaine. Hic…

En effet, commencés en 2002 avec le chantier des Flamants, les travaux ne s’achèveront ou plutôt ne devraient s’achever qu’en 20… Allez savoir.

Nous vous proposons, au long des prochaines galeries, des images de ce coin sensible du paradis marseillais que les tractopelles grignotent, creusent, dévorent.

Emportant les souvenirs de chambrées. Les rires de bac à sable. Le formica de la fin des 30 glorieuses. Les redondances tapissières où sont endormis des rectangles orange pour temps de minijupes, les chants de supporters d’une demie finale de mondial, les pleurs en famille à la mort de l’aîné.